Davos a montré ce que « freestyle » veut dire 27. Fév 2018

Davos a montré ce que « freestyle » veut dire

Trois compétitions, deux sports, une passion : l’Open de Davos 2018 a comblé les passionnés de freestyle. Des sauts spectaculaires en half-pipe et en big air, des shows nocturnes fascinants et le talent des jeunes freestyleurs en slopestyle ont marqué l’événement.

Ce week-end, le Bolgen était « the place to be » à Davos. De nombreux spectateurs y ont admiré les spectaculaires finales nocturnes de half-pipe et de big air, profitant de shows de freeski et de snowboard variés. Samedi, la relève est venue rejoindre la manifestation pour des runs de slopestyle au Jatzpark.

David Hablützel en « Special Guest »
Du côté des snowboardeurs, on a notamment pu admirer les performances de David Hablützel, 5e aux Jeux Olympiques de 2014 à Sotchi. L’athlète a spontanément décidé de participer à l’épreuve de half-pipe vendredi, un choix qu’il n’a pas regretté : « C’était une super compétition. J’espère qu’il y aura de nouveau des événements de freestyle de cette envergure sur le Bolgen à Davos ! »

D’autres athlètes olympiques étaient aussi présents à Davos dont la spécialiste du half-pipe Verena Rohrer, qui l’a emporté dans la compétition de snowboard. Chez les hommes, plusieurs participants aux Jeux Olympiques en Corée ont dû s’incliner devant le Suisse Victor Ivanov. L’athlète de 18 ans s’est offert la victoire en finale sur un run impressionnant qui lui a valu 94,3 points.

Du big air sous le soleil et le feu des projecteurs
Samedi et dimanche, les freestyleuses et les freestyleurs ont concouru en big air et en slopestyle par un magnifique temps hivernal. Samedi après-midi, les enfants de moins de 13 ans ont montré leur potentiel au Jatzpark, sur le Jakobshorn, tandis que les plus âgés disputaient les qualifications de big air dans la vallée. À cette occasion, Lia-Maria Bösch, 5e aux CHM de 2015, s’est imposée en big air chez les dames devant Ariane Burri et Babet Bischof. Chez les hommes, Jonas Junker a pu savourer sa victoire après la finale nocturne de samedi soir. Dimanche, la journée était entièrement dédiée à la relève du half-pipe. Par des températures glaciales, les jeunes loups ont montré que les champions confirmés de la discipline risquaient d’avoir chaud à l’avenir.

Une organisation parfaite
La qualité exceptionnelle de la manifestation mise sur pied par Davos était à la mesure des prouesses des athlètes dans les parks. Le professionnalisme de l’organisation et la collaboration avec le club local de freeski et de snowboard (centre d’entraînement de Davos) était tout simplement remarquable. Conclusion : l’Open de Davos 2018 était un événement de freestyle réussi qui a réuni des champions de freeski et de snowboard partageant la même façon de vivre, qui n’ont cessé de s’encourager mutuellement et de se réjouir les uns pour les autres.

Photos | Facebook | Instagram