Une fête de freestyle dans un décor spectaculaire

Samedi dernier, l’Audi Snowboard Series et le Swiss Freeski Tour ont fait halte à Grindelwald. Sous un soleil radieux, les spécialistes de freestyle se sont affrontés en half-pipe, big air et slopestyle. 

Actuellement, en Suisse, les passionnés de freestyle ont l’embarras du choix. Les temps forts s’enchaînent à un rythme effréné. Les spectateurs qui se sont rendus à Grindelwald samedi dernier en ont assurément eu pour leur compte. Rien que le panorama dans lequel se love le snowpark de Grindelwald-First est absolument unique en Europe. En raison des prévisions météorologiques défavorables, les épreuves prévues le dimanche ont été avancées d’un jour. Cela a permis aux spectateurs de profiter, le samedi, de six compétitions différentes. Euphoriques devant ce fabuleux décor, les jeunes spécialistes de freestyle ont livré un spectacle fantastique, lequel est même parvenu à faire de l’ombre à l’Eiger, au Mönch et à la Jungfrau. Sportivement, il faut surtout relever la double victoire du snowboardeur Jonas Junker. Le jeune athlète zurichois de 18 ans a brillé dans les disciplines half-pipe et big air.

Le programme chargé de la journée a aussi lourdement sollicité les organisateurs et volontaires, qui ont fourni une performance fantastique. L’équipe bien rodée autour de Gian Simmen a mis sur pied une manifestation fort réussie, offrant ainsi la meilleure publicité possible à la scène suisse du freestyle.

L’esprit de l’Audi Snowboard Series et du Swiss Freeski Tour ne pourrait pas être mieux restitué que dans le cadre des compétitions de Grindelwald. Les jeunes talents, encore au tout début de leur carrière, se sont affrontés sous les yeux du champion olympique de half-pipe, Gian Simmen.

Un nouveau temps fort du programme aura lieu le week-end prochain déjà : les 9 et 10 février, l’Audi Snowboard Series et le Swiss Freeski Tour mettront le feu au park de Crans-Montana.

Social Media
Instagram
Facebook

This post is also available in: Anglais Allemand